Archives par étiquette : voix

Communication avec mes enfants de 9,5 ans et 5 ans

Mon dernier billet sur ce thème remonte à assez loin, en octobre 2017… je n’avais pas vu le temps passer. J’ai dû parler de l’évolution de notre communication avec mes enfants, parsemée dans plusieurs billets en deux ans.

Pour le premier billet de l’année 2020, je propose ce sujet qui m’apporte beaucoup sur notre relation mère-enfant !

L’aîné de presque 10 ans

Ah P’tit Loup… Il va très bientôt passer à sa première décennie… je devrai peut-être faire évoluer son surnom, n’est-ce pas ?

Alors, il me parle encore sans voix (pas tout le temps mais le plus souvent, oui).

J’avoue que je ne supporte pas trop cela car il me parle sans reprendre le souffle. Donc, forcément sans sa voix, il peut articuler aussi longtemps qu’il peut, pendant des minutes, sans faire de pause : ça devient ma hantise !

Je l’oblige parfois à me parler avec sa voix. Particulièrement quand il veut me raconter une anecdote ou je-ne-sais-quoi qui me demande quand même plusieurs minutes de concentration !

(C’est ainsi que je me suis aperçue que si l’on arrive à lire sur les lèvres pendant 10 minutes, c’est parce que mon interlocuteur reprend de temps en temps son souffle. C’était tellement inconscient chez moi que je remercie P’tit Loup pour cette découverte !)

Et souvenez-vous de la dactylologie que je lui ai apprise l’an dernier ?

Entre-temps, il a oublié certaines lettres (surtout les plus compliquées en terme de configuration). Quand il essaie d’épeler un mot, je lui demande d’utiliser la vraie dactylologie pour qu’il la pratique un peu plus souvent.

Il est le seul membre de ma famille à connaître la dactylologie, et j’ose espérer que ma fille suivra aussi ce chemin-là !

La cadette de 5 ans

Tchipie est encore très attentive à moi comme si elle se sentait un peu responsable de moi.

Et elle est débordante d’imagination. Si je demande à mon mari comment est le bruit qu’il vient d’entendre, il ne sait pas forcément me répondre. Si je demande la même chose à ma fille, elle est tout à fait capable de traduire ce bruit en imitation soit visuelle soit orale (et mon fils aussi, bien sûr).

Contrairement à mon fils, elle me parle plus souvent avec la voix que sans voix, il me semble. Je m’en rends compte avec les réactions de mon mari et mon fils qui l’entendent me parler, mais je peux me tromper.

Elle s’intéresse aussi aux signes des petits livres que j’avais achetés pour P’tit Loup !

Tchipie a eu moins d’explications sur ma surdité, puisqu’elle imite son grand frère. Sur ce point, j’ai essayé d’être vigilante avec elle. Je ne voulais pas qu’elle se comporte par jeu d’imitation mais qu’elle en soit bien consciente, de l’impact de ses attitudes, etc…

Dans tous les cas, elle est aujourd’hui en grande section de l’école maternelle. Elle dit à certains enfants de son âge que je suis sourde et que l’on doit me parler doucement.

Mes petits entendants

Bien sûr qu’ils se lassent parfois quand je dis que je ne les comprends pas. L’aîné s’énerve parfois franchement (un pré-ado ?) alors que la petite fait un petit soupir. La première fois qu’elle l’a fait, c’était il y a deux ou 3 mois.

Est-ce qu’ils répètent ? oui et non. Cela dépend particulièrement de leur humeur, de leur forme. Je fais maintenant attention à choisir le bon moment pour leur demander de me répéter mais c’est parfois raté !

Et vous, comment cela se passe avec vos enfants? 🙂

Comment nos enfants nous appellent ?

Imaginons que vous êtes en train de lire un roman dans un fauteuil douillet. Vous êtes dans la même pièce que vos deux enfants adorables qui jouent seuls. D’un coup, ils vous tapotent sur le bras ! Limite tremblement de terre !

Alors, comment préférez-vous que vos enfants vous appellent : Continuer la lecture

On me parle bizarrement

anglaisCe week-end, au square, on a croisé un copain de classe de P’tit Loup. Ils ont bien joué ensemble ; à un moment, P’tit Loup a réussi à monter sur un grand jeu qui arrive à ma taille, pas son copain… celui-ci vient me voir et me demande de l’aider à monter, je remarque qu’il est attentif avec moi.

Le soir-même, je demande à P’tit Loup s’il a expliqué à son copain car il m’a parlé doucement et en face de moi. Continuer la lecture

Ce mot composé et obsolète

‘Sourd-muet’ ou bien ‘sourd et muet’… c’est un mot qui est très utilisé depuis la fin de l’année dernière car on a beaucoup parlé des CODA / EEPS grâce au film La famille Bélier et l’autobiographie Les mots qu’on ne me dit pas… C’est génial qu’on mette en avant cette partie de communauté inconnue dans les médias mais ça me fatigue de lire sourd-muet sur toutes les lignes, dans les gros titres, dans des articles, à la télé, etc… ça me fatigue et voyons ensemble pourquoi… C’est mon premier coup de gueule en 2015 Continuer la lecture

La communication (visuelle) avec mon enfant

On me demande souvent si je parle la langue des signes avec mon fils. Question normale.

Alors, en quelques mots, je parle oralement, j’utilise ma voix au quotidien, c’est d’abord mon état de « sourde oraliste ». C’est-à-dire que je privilégie l’oral au quotidien, peu importe le second moyen de communication que je peux avoir (Langue des Signes Française -LSF- ou Langage Parlé Complété -LPC-). Continuer la lecture