Maman n’entend pas, elle travaille aussi

Cela fait 13 ans que je bosse dans mon entreprise. J’en suis au 5ème poste depuis le mois de mai ! Et voilà, j’ai changé de poste, de manager, d’équipe !

C’est aussi pour cela que j’ai du mal à  penser à mon blog, à écrire des billets pour vous. Le week-end, je veux pouvoir souffler, consacrer mon temps libre aux petits plaisirs de la vie, à mes envies du moment. D’où mon absence prolongée sur mon blog.

Le changement de poste, ça fatigue énormément.
S’adapter de nouveau à un manager, une équipe, à un nouvel environnement.
Refaire l’apprentissage de lecture labiale avec des nouvelles personnes, s’habituer au jargon professionnel avec la lecture labiale.
Expliquer de nouveau pourquoi j’ai du mal à suivre à plusieurs, pourquoi je n’ai pas compris.
Rassurer des personnes qui me rencontrent pour la première fois.
Tout est à refaire, à réexpliquer.

Donc, je ne veux pas refaire les mêmes erreurs que j’avais faites avec mes équipes précédentes. Parfois, ce n’est pas évident mais j’ai derrière moi, 35 ans d’expérience d’intégration, de gestion du regard des autres.

Une personne sourde qui a un poste à responsabilité, il faut souvent lui téléphoner, très souvent communiquer avec elle, et ça fait souvent peur.
Surtout quand c’est un poste transverse, que la personne doit être en contact avec plusieurs personnes ou services. Cela m’arrive avec mon poste actuel.

Bien sûr, sur mon poste précédent, j’avais des contacts avec plusieurs services, j’avais suivi des réunions téléphoniques mais je ne me sentais pas vraiment à l’aise avec mon ancienne équipe.

Aujourd’hui, je suis chanceuse. Ma nouvelle manager m’a confié des responsabilités auxquelles on ne pense pas forcément possibles pour une personne sourde.
En plus des fonctions liées au poste, j’anime des réunions, une réunion 30 minutes max deux fois par mois, et une réunion physique qui dure 1h une fois par mois. Les participants sont toujours les mêmes personnes, ce qui facilite énormément ma situation.

En postulant pour ce poste, je le savais déjà. Un nouveau métier. Dans le même secteur. J’avais envie de sortir de ma zone de confort. J’ai dit oui, ma manager a aussi dit oui. On se fait confiance, on compte l’une sur l’autre. Et c’est le principal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.