La source de mon inspiration

Parfois, on s’étonne que j’écrive autant (1 ou 2 billets par semaine sauf quand je suis en vacances…). Et, oui, j’ai toujours quelque chose à dire : au quotidien, je pense à un truc ou lis une actualité, et je me dis : tiens, je vais en faire un sujet sur mon blog !

Forcément, ce sera en rapport avec ma surdité.
Parce que j’ai besoin de parler de ça, de me défouler, de remplir une page blanche…
J’ai besoin de partager ça avec vous.
Tout simplement, je ne peux pas garder ça en moi.

Adolescente, je débordais de colère et de frustration, et j’avais beaucoup de mal à exprimer mon mal-être. C’est pour cette raison que, depuis, je ne me tais presque plus.

Déjà, étudiante, je tenais un site personnel pour mieux faire connaître la surdité profonde et raconter les aléas de mon intégration… Depuis quelques années, je ne l’entretenais plus par manque de temps…

Un blog ? oui, j’y ai pensé mais je n’avais plus la motivation… Pourtant, j’avais toujours envie d’exprimer mes sentiments en tant que sourde…

D’écrire tout simplement.

Le Rêve de Picasso

Le Rêve de Picasso

Et, un beau jour, je suis devenue maman… De plus en plus, ça me dévore, j’ai envie de parler de ce qui se passe avec mon enfant, ou de ce qui nous entoure…

Car je me rends compte que le terrain est encore une fois méconnu pour les entendants qui me posent à nouveau des questions. Alors, un jour, je me suis décidée à franchir le pas.

L’handiparentalité est à la fois un prétexte pour la création de mon blog, et un vrai sujet de préoccupation pour la société qui ne voit pas forcément ça d’un bon œil.
(je résume : parents handicapés = parents incompétents).

J’essaie de trouver des sujets en rapport avec la surdité et /ou la parentalité, de vous écouter, de faire réagir certaines personnes, de les faire réfléchir à notre situation, de répondre aux questions des curieux…

Nous sommes tous différents.

La surdité, notre particularité commune, est un détail qu’il faut de temps en temps protéger, bichonner… Malheureusement, les gens ne le comprennent pas toujours.

Comme je ne parle pas de ma surdité au quotidien -car j’ai d’autres passions, une vie privée, une vie professionnelle…-, je la délègue au deuxième plan.

D’où l’existence de mon blog pour libérer ma parole en tant que femme ou maman sourde.

Une réflexion au sujet de « La source de mon inspiration »

  1. cyberbaloo

    Tu as bien raison de ne plus te taire. Je devrais en faire autant.
    L’handi-parentalité peut être positive et non pas négative comme on pourrait le croire.
    Il ne faut pas se formaliser, il me semble que cet espace que tu as créée il est à toi, rien qu’à toi. :-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>