La charge mentale chez la maman sourde

fallait-demander-la-chargementale

la charge mentale (Emma)

Cet été, on a beaucoup parlé de la charge mentale des mères dans les médias. Oui, c’est fatiguant de réfléchir à tout ce qui nous concerne + les enfants + la maison… En plus de ma surdité… Eh oui, en tant que sourde, j’ai la charge mentale à suppléer au quotidien aussi, par exemple au travail… Alors, maman ET sourde, deux charges mentales différentes ?!

Quand j’arrive au travail, j’ai une autre charge mentale qui m’attend de pied ferme.

Pour y échapper, je dévore un roman dans les transports, ou regarde une série le soir. Cela fait fuir la charge mentale, de mon côté. En arrivant à la maison, la charge mentale ‘maman’ s’active automatiquement.

En plus de la charge mentale décrite par Emma sur son blog – voir lien en bas de mon billet :

Exemples de la charge mentale en tant que maman sourde

  • surveiller nos enfants qui ne sont pas fans notre champ visuel: que font-ils? sont-ils sages? dois-je les surveiller car je ne les entends pas ou que j’entends des bruits suspects si je ne les vois pas ?
  • comprendre / deviner les conversations à table avec la famille entendante
  • recevoir des amis ou de la famille tout en lisant sur leurs lèvres et tout en surveillant nos enfants qui font du boucan (bon courage)
  • analyser les bruits environnants si on est appareillé ou implanté : vérifier en allant voir que ce ne sont pas des bruits inhabituels, que ce sont des bruits des jouets, leurs cris, etc…
  • lire sur les lèvres tout en jouant avec un enfant ou faisant quelque chose comme repasser… IMPOSSIBLE
  • Mes enfants sont entendants et en bonne santé. Si mes enfants étaient sourds ou gravement malades, il faudrait aussi penser aux séances d’orthophonie ou aux RDV à l’hôpital, des papiers à remplir tous les ans, etc… Cette charge mentale serait encore plus importante.

Comment soulager la charge mentale en tant que maman sourde ?

  • faire en sorte que nos enfants sont aussi surveillés par quelqu’un d’autre (le papa, un grand-parent ou en allant chez des amis qui ont aussi des enfants…) pour que nous ne soyons pas à les surveiller en même temps que notre activité qui nous prend toute notre concentration.
  •  éteindre les appareils auditifs quand les enfants font trop de bruit autour de moi (en particulier le soir après boulot).

Exemples de charge mentale en tant que salariée sourde :

  • toute la journée, est-ce que je fais trop de bruits? est-ce que je ne parle pas trop fort ou assez fort ? est-ce qu’on m’a bien comprise ? pourquoi on ne me dit pas qu’on ne m’a pas comprise?
  • deviner les mots derrière les astérisques de la vélotypie
  • est-ce qu’on prend en compte mes commentaires sur un tchat entre collègues qui sont simultanément au téléphone ?
  • anticiper l’ennui pendant les pauses café : est-ce que je serai avec des collègues attentifs à ma surdité? cela alourdirait encore la charge mentale.
  • parfois, la charge mentale ‘maman’ revient pendant les déjeuners comme si elle voulait me sauver de l’autre charge mentale

Comment soulager la charge mentale en tant que salariée sourde ?

  • j’essaie de casser la routine à l’heure du déjeuner, balade dans le quartier, déjeuner à l’extérieur, etc… C’est une autre façon de prendre soin de soi !
  • privilégier les pauses café avec les collègues qui sont attentifs avec nous

 Je vous conseille de lire ces deux articles qui me font réagir:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>