Vendre ou acheter sur internet

Souvenir du téléphone Fisher Price

Il y a quelques années, j’ai d’abord commencé à vendre des objets ou livres et, aujourd’hui, plutôt des vêtements bébé / enfant ou des accessoires de puériculture. Et j’en achète aussi… Sur le bon coin ou dans des groupes privés sur un réseau social.

Si quelqu’un est intéressé par ma vente, il doit me contacter par mail puisque naturellement, je ne diffuse pas mon numéro de portable dans mes annonces.

Ensuite, si on doit se rencontrer physiquement à un point de rencontre, chez moi ou bien chez la personne : dans le cas où la personne est entendante, il va sans dire que je la préviens (presque toujours) que je suis sourde. Je le fais à la fin de la transaction, pour recevoir uniquement des SMS sur mon numéro de tél (bien évidement, les ventes et achats à distance ne sont pas concernés par ce billet. Cela ne sert à rien de prévenir la personne de ma surdité…)

Généralement, ma surdité ne dérange pas la personne car jusque-là, on avait souvent bien échangé par écrit, soit par mail soit par SMS, et pourquoi est-ce que cela se passerait mal après ces échanges ?

Puis, à notre rencontre, c’est souvent une bonne surprise : la personne est attentive avec moi et me parle bien car parfois j’explique aussi que je lis sur les lèvres. Une fois, cela m’est arrivé de rencontrer une acheteuse qui ne me parle pas du tout et me fait des petits gestes. Même si je lui parle oralement.

Si j’ai écrit ce billet, c’est aussi parce que pas plus tard qu’il y a un mois, j’ai annoncé ma surdité à la fin d’une transaction. On avait déjà convenu d’un rdv chez moi à telle heure précise. En fait, la personne n’est jamais venue… Je l’ai relancée une fois, rien du tout. On ne saura jamais si elle a changé d’avis suite à ce détail ou bien un empêchement de dernière minute… Heureusement que cela m’arrive très rarement.

Bien sûr, cela m’arrive aussi de faire des transactions de vente ou achat avec des personnes sourdes via des groupes privés sur les réseaux sociaux, ou bien grâce à des amis qui ont transmis notre annonce. Ou encore, quand je reçois un mail d’une personne pressée d’acheter mon bien dans l’heure ou dans l’après-midi, je passe parfois le relais à mon mari entendant qui va convenir avec elle d’un rdv par téléphone…

J’avoue que c’est agréable de rencontrer des gens, d’aller vers l’autre. Je ne me suis vraiment pas posé la question de déranger les gens avec ma surdité : ils ont besoin de mon bien, je le leur vends ou vice-versa, j’ai besoin de leur bien et je le leur achète, et puis c’est tout. Le contact humain, on en a tous besoin… et pourquoi s’en priver si je vois que ça fonctionne pour moi qui suis en pleine intégration à la société ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>