Mes nouvelles en vrac

logo-braqueTadaaaaam ! je reviens aujourd’hui mais je n’ai vraiment pas tenu ma promesse, celle de revenir petit à petit vers vous. Parfois je poste sur ma page FB dont je me fais le plaisir de re-parler ici. Depuis la rentrée, il s’en est passé des choses. Forcément à vous aussi, n’est-ce pas? les courses de la rentrée, les nouvelles organisations éventuelles en semaine, les week-end peut-être routiniers, les vacances de la Toussaint… et maintenant Noël qui approche à grands pas.

Depuis hier, le sapin est là dans le salon, les enfants l’ont décoré avec leur papa. Pendant ce temps, j’étais sortie pour shopping, je voulais être m’offrir des vêtements ou accessoires, seule, libre. Je ne veux pas être une mauvaise maman mais je n’ai pas vraiment ‘shoppé’ depuis bien longtemps, je n’achetais des vêtements ou accessoires pour mes enfants ou la maison. Il était temps de penser un peu à moi. N’est-ce pas que ça fait du bien ?

J’ai vu le spectacle Dévaste-moi avec Emmanuelle Laborit, quel spectacle ! quelle puissance ! quelle comédienne ! Je n’avais jamais encore vu Emmanuelle sur scène et je suis époustouflée par sa prestation, par ce spectacle musical et signé. Non, ce n’est pas une version bilingue avec langue des signes et oral français. Seule est visible la LSF. Quand cela a commencé, j’ai eu peur de ne pas comprendre le reste du spectacle mais parfois, des textes s’affichaient au fond de la scène, par la suite j’ai appris que ce sont des textes connus de Gainsbourg entre autres. J’étais accompagnée d’une amie sourde et d’une copine à elle entendante (qui connaît la lsf), elles étaient aussi touchées par cette soirée. C’est fini à l’IVT mais ils commencent la tournée en France, ne le ratez surtout pas s’il se produit dans votre ville ou région.

Ensuite, le cri d’Ariane, une femme sourde atteinte du cancer de sein. Cela a été largement diffusé sur les réseaux sociaux. Elle veut briser le tabou, celui d’être atteint de cette maladie. Elle veut pouvoir en parler avec des femmes qui sont dans la même situation qu’elle, participer à des groupes de parole, des ateliers (psy, randonnées, yoga, méditation, arts) pour femmes qui ne sont pas accessibles aux sourds. Car ce n’est pas facile de s’intégrer dans des groupes de paroles avec des entendants. Elle est isolée en tant que personne sourde loin de l’accessibilité. Grâce à l’association F. Giraud, elle s’est sentie moins seule mais elle aimerait que le tabou se lève pour permettre à un vrai groupe de parole de se créer, « il ne faut pas se battre seul mais se former un groupe pour battre ensemble ». Vous pouvez retrouver la vidéo sur la page de l’association F. Giraud

Je garde le meilleur pour la fin du billet !
Mes enfants vont bien et grandissent aussi vite.
Quand mon fils, en CE1, m’a parlé de ses incisives qui étaient encore les dents de sagesse, je l’ai prévenu que je risquerais de ne pas le comprendre tout de suite si elles tombaient. Et en effet, les 2 incisives étaient tombées le même jour… Mais les premiers jours ont passé et je le comprends comme d’habitude. j’avoue avoir quand même mis du temps à m’habituer au trou dans sa bouche quand il parle ou rit…
Ma fille, qui est aujourd’hui en petite section de la maternelle, aime inventer des histoires, mais elles sont aussi parfois vraies. Comment démêler le vrai du faux ?! Je la sens très attentive vis-à- vis de moi. Un jour, je demande à mon fils de me répéter ce qu’il a raconté à son père, il n’a pas voulu. Ma fille m’appelle alors pour me raconter ce que son frère a raconté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>