Pourquoi ce blog ?

J’ai beau chercher un blog, des témoignages de mamans sourdes ou malentendantes, qui ont au moins un enfant entendant.

Je tombe souvent sur des articles qui en parlent mais je ne suis pas satisfaite…

Car souvent, on parle d’une maman sourde qui pratique la langue des signes avec son enfant (entendant ou sourd, peu importe), et je ne me reconnais pas dans ce portrait.

(Curieusement, je tombe très souvent sur les sites internet ou blogs des parents (entendants) qui ont au moins un enfant sourd ou malentendant.)

Alors j’ouvre un blog, une sorte de journal d’une maman sourde

avec quelques particularités…

- sourde profonde, c’est-à-dire que je n’entends rien du tout sans mes appareils auditifs, que je ne téléphone pas, etc…

- oraliste, c’est-à-dire que je ne connais pas bien la langue des signes, donc je ne la pratique pas au quotidien ni avec mes proches ni avec ma famille

Je suis donc une maman « sourde oraliste » ayant un enfant entendant…

Mon blog permet aussi de balayer les clichés ou préjugés en répondant aux innombrables questions des entendants curieux à propos de ma relation avec mon enfant.

Je me ferai plaisir à répondre à vos questions ou remarques pour améliorer mon blog au fur et à mesure.

A très vite!

13 réflexions au sujet de « Pourquoi ce blog ? »

  1. Morgan

    bonsoir,

    je suis tombé sur ton site par hasard et c’est une excellente idée, tu nous apprends des choses ^^ je peux que t’encourager ;)

    je suis dans la même situation auditif que toi c’est à dire sourd profond que je ne peux pas téléphoner et que je n’entends rien du tout sans l’appareil auditif.

    Je suis oraliste aussi mais je connais bien la langue des signes et je voulais te dire que c’est dommage que tu ne connais pas bien la langue des signes car c’est très intéressant si tu l’aurais bien compris ca t’aurait permis de comprendre parfaitement ton enfant et eviter les malentendus ou incompréhensions quand il te parle surtout a cet age la qu’il commence a parler.

    bonne continuation ;)

    Répondre
  2. Laure Auteur de l’article

    Merci pour vos encouragements ! :-)
    @Morgan : oui je suis d accord avec toi, mais quand on ne pratique pas la LSF dans la vie de tous les jours… j’ai publié un billet sur la communication visuelle si ça t’interesse

    Répondre
  3. bonneton

    Bonjour,

    Je suis une maman sourde et j’ai un fils entendant .Etant sourde depuis la naissance mes parents m’ont appris à oraliser(parfaitement) et grâce à mes port d’appareil auditif j’accède facilement au monde d’entendant.A partir de 18 ans j’ai découvert la LSF qui a un grand choc pour moi,car j’avais l’impression qu’on m’avait enlevé une identité qui m’était caché depuis des années.Avec le temps je suis devenue « bilingue »,et la LSF est devenue ma langue naturelle parce que ça fait partie de mon identité.Je ne renie pas l’oralisme,mais étant sourde (sévère) je pense qu’il est important de sentir en harmonie avec son identité.(sans tabou,sans contrainte,sans dépendance,ect…).Mon fils est bilingue depuis sa naissance,je ne regrette rien de ce choix,car pour ma part je pense qu’il est important que l’enfant sente la transparence quand nous nous échangions.Il connaît mes réflexes quand on appelle(lumière, les signes,ect..)Même plus besoin de faire une conférence de la surdité qui nous bouffe l’énergie.Donc pour vous dire que je tiens vraiment à préserver ma surdité en échangeant en tout égalité et respect.Ce n’est pas en oralisant qu’on arrive à se faire respecter,le message de la surdité ne passe pas,c’est mon ressenti.Quand le choix de l’identité est clair,tout devient clair…Je ne peux plus accepter un échange à sens unique.Ca c’est terminé!
    Merci de votre lecture,et au plaisir d’échanger.
    Cécilia

    Répondre
    1. Laure Auteur de l’article

      bonjour cécilia, vous avez choisi votre identité avec laquelle vous vous êtes bien trouvée, c’est important. chaque sourd a sa propre identité, son propre vécu, nous ne pouvons pas nous retrouver dans le même sac. alors, c’est pareil selon moi pour nos moyens de communication avec nos propres enfants :) merci également pour votre message

      Répondre
  4. Zol

    Je suis exactement dans le même cas de figure que vous, à savoir, maman sourde oralisante avec un enfant entendant. Bien que sourde profonde, la LSF n’est pas ma langue ; si je connais des signes, c’est seulement en français signé que je communique. Insuffisant à transmettre à son enfant pour établir une communication visuelle, donc…
    Du coup, je vais me régaler à lire ce blog.

    Répondre
  5. Sissi

    Hello!

    Egalement maman sourde oraliste d’un enfant entendant, je découvre avec ravissement votre blog. Je ne pratique pas la LSF, ni le français signé. Et je suis également mariée avec un « lui entendant ». C’est dire que je vais me délecter à lire vos billets, qui, je suis sûre, trouveront écho dans mon propre vécu.

    Merci à vous de partager avec tous ceux qui le veuillent notre vécu à nous, sourds oralistes :)

    Répondre
    1. Laure Auteur de l’article

      merci Sissi, je réponds seulement maintenant à votre petit mot adorable! ça me fait très plaisir, et bienvenue sur mon blog :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>